Lundi 25 avril 2016 à 12:00

 Hey ! 

Tout d'abord, milles excuses.

http://asiandramas.cowblog.fr/images/7/4492376.gif
On est vraiment pas actives en ce moment : entre l'emploi du temps dingue d'asiandramas et mon école de journalisme c'est un peu de la folie cette année. Ajoutons à cela la plateforme cowblog qui fait des siennes (impossibilité d'accéder au blog pendant plusieurs jours parfois, une interface de plus en plus restrictive, une absence de réponse quand on pose des questions aux administrateurs...), bref, c'est compliqué.
Du coup, on vous réserve quelques surprises d'ici septembre, mais en attendant, je ne pense pas pouvoir publier d'article avant juin. ^^ 

Car je bosse en ce moment sur pas mal de sujets. Il y en a un qui pourrait vous intéresser d'ailleurs, puisqu'il parle de la Corée du Sud et de la manière dont les jeunes perçoivent la Corée du Nord. Bien sûr, j'ai casé un chapitre sur les dramas et surtout parlé de
King 2 Hearts ! Histoire d'avoir une dose de Lee Seung Gi avant qu'il ne nous quitte pour l'armée pendant 2 ans... *dépression*

Si ça vous intéresse, il suffit de cliquer sur ce lien : 


Il sera aussi bientôt sur les Rattrapages de l'Actu (pour ceux qui préparent les concours des écoles de journalisme, c'est un peu la bible ce site haha)

Sinon, pour quand même faire un petit bilan d'où j'en suis niveau dramas : j'ai fini Descendants of the Sun. Comme je l'ai dit sur la tagboard, j'ai été pas mal déçue de ce drama. Le casting et la réalisation étaient incroyable mais le scénario manquait de piquant. On ne s'inquiète jamais vraiment pour les personnages ce qui est embêtant quand l'un des ressort principal de l'intrigue est de savoir s'ils vont vivre ou mourir...

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/021650-copie-1.jpg
Cela dit, les deux premiers épisodes et le derniers sont vraiment géniaux. J'ai trouvé que les meilleurs moments étaient en Corée et non à l'étranger comme c'était le cas dans The Heirs (de la même scénariste). J'ai notamment adoré le clin d'oeil de fin, c'était hilarant et probablement la meilleure manière de quitter l'univers. Mais il y a un tel engouement autour de ce drama que j'ai la sensation qu'on lui accorde trop d'importance. Son succès en Asie est dingue. Pour ceux qui sont sur Twitter vous avez probablement pu réaliser à quel point... 

J'ai également fini le mini-drama Page Turner. Je vous le recommande : 3 épisode de bonheur qui vous laisse quand même un peu déçus. Il aurait clairement mérité une bonne douzaine d'épisodes à la Sassy Go Go

Je me suis également un peu remise à Heard it Through the Grapevine. Je finirai ce drama ! Quant au génialissime Six Flying Dragons, ses derniers épisodes sont aussi sur le feu. Après, j'avoue qu'on entre dans la période Game of Thrones, donc les dramas passeront quand même juste après ^^ 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/7/4492374.gif
Bisous ! 

Merci de nous lire, vraiment, sans vous on parlerait dans le vide, ce qui serait franchement inutile ^^ Et merci de continuer à nous lire malgré l'inactivité des trois derniers mois... Promis, on ne vous abandonne pas et on n'abandonne pas les dramas =) Si vous avez des questions, je répond dans les commentaires, sur la Tagboard et sur Facebook !


http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/joowon.jpgNotre Gaksital préféré, alors que lui aussi nous quitte pour l'armée... :'(
 

Samedi 20 février 2016 à 7:00

 
Healer, je t'écris cette lettre, 

L'année 2015 a été catastrophique sur tous les plans. Français : attentats, morts, peur, angoisse. Boulot : concours, travail (et difficultés à me rappeler pourquoi je veux absolument devenir journaliste). Blog : la régularité de parution a pris un coup sévère. Il faut dire qu'entre Asiandramas qui travaille de 9h à 23h et moi qui ait du alterner entre stages, mémoire, concours, examen, cours... On en mène pas large. Catastrophique sur tous les plans, donc. Sauf deux. Un voyage en Corée incroyable. Et les dramas. 

Healer, merci d'avoir inauguré l'année 2015. Merci d'avoir été si exceptionnel. Merci de m'avoir rendue folle d'addiction. Merci. 

I'm all yours, 
Eternal Love, 


Nikilann. 



Heeellooow :D

Eh oui. 2015 c'est fini depuis déjà pas mal de jours (ahem), mais un bon bilan de fin d'année est un bilan en retard ! Pour fêter l'arriver de 2016, je vous en ai concocté un qui  un peu particulier. C'est à dire que contrairement à d'habitude, je ne vais pas faire le bilan de tous les dramas que j'ai vu dans l'année. La raison ? J'en ai vu au moins trente. Avec la dose de boulot qui me tombe sur le nez, je n'ai malheureusement pas du tout le temps de faire un article aussi massif. Ca me rend vraiment triste de briser une tradition, mais Asiandramas triche : elle n'a vu que six dramas cette année ! :P
 

Drama, je t'écris cette phrase...
 



*My heart's a flame and it's burning in your name*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/Healer0065.jpg
Healer 
11/10

[Article complet]



*Ji An, ses discours stupides et un baiser sur le front.*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/20150604154144828942.jpg
Hello Monster
10/10 

[Article complet]



*Yoo Na, son oppa et un baiser qui a gagné un award.*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/KillMeHealMe0076.jpgPar le pouvoir du selfie stick !

Kill Me, Heal Me

9,5/10 

[Article complet]



*Yeol, ton sourire...*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/1013074.png*pudding*

Sassy Go Go
9,5/10 

[Article complet]



*Il n'est jamais trop tard pour réparer ses erreurs et comprendre que les fossettes, c'est la vie !*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/SecondTimeTwentyYearsOld006.jpgDdeokbokki *o*

Twenty Again 
9/10 

[Article à venir]



*Le jour où IU a volé la vedette à Kim Soo Hyun et Gong Hyo Jin.*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/tumblrmafwt6kFf01qasoyco1500.png- Sam Dong ? - Pil Suk ? - Oh pardon, mauvais drama ! 

The Producers 
9/10 


[Article complet]



*Bokdongiiiiie :3*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/maxresdefault-copie-2.jpgHuuuum...

Angry Mom 
9/10 

[Article complet]



*Du journalisme, deux frères et trop d'honnêteté dans un ascenseur.*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/1056410v14120410145.jpgYing and Yang

Pinocchio 
9/10

[Article complet]



*Fossettes, dripping in sexyness et You Bastard.*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/ohmyvenus7.jpgA qui vous faites croire que c'est du hapkido ? Sérieusement ?

Oh My Venus 
9/10 

[Article à venir]



*Drama, tu as piétiné mon coeur.*
[SPOIL] quand tu as piétiné celui de Tae Gwang. [/SPOIL]

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/vlcsnap2015051423h20m25s227.png...

School 2015 
9/10

[Article à venir]



*Et cette scène de sexe alors ?*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/1170329516877643047854926675309484484089893o.jpgAlors ? La suite !

Oh My Ghostess 

9/10

[Article à venir]



*Cette fin !*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/mugobj144244989589053147.jpgFriendship forever

Because it's the First Time 
9/10

[Article à venir]



*"Ohguuuh ?"* 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/tumblrnmecx9fodu1tbt52yo11280.pngOh Yoochun. Puisses-tu toujours faire cette tête et porter cette perruque immonde.

Girl Who Sees Smells 
8/10

[Article complet]



*Stalker l'amour de ta vie, c'est bien.*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/MySunshine321.pngL'un des rares baisers pas forcé, même si la tête de l'héroïne pourrait laisser penser le contraire.

My Sunshine 
8/10

[Article d'Asiandramas]



*<3 Jung Kyung Ho forever <3*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/vlcsnap00015.pngJung Kyung Hooooooooo <3<3

Falling for Innocence  
7,5/10 

[Article complet]



*Second lead syndroooome :3*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/tumblrinlinenvk9yn1cWh1qd55zf1280.jpgVous les voyez pas parce qu'ils sont cachés, mais ces aaaabs

She Was Pretty
7,5/10 

[Article à venir]



*Heureusement que tu étais là Chang Soo.*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/0VMoFNR.jpgAmplement mérité.

High Society
7/10 

[Article complet]



*Et oui, c'est le mec de Goong.*
 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/143765815617E52121748DC09DA25FC402ADCE981FB507DCEA01587F8985pimgpshfullsizedistr.jpgCrazy is sexy.

Mask
7/10 

[Article complet]



*Henry est fou.*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/141210mnet7896.jpgDeux pour le prix d'un.

Persevere Goo Hae Ra 
7/10 

[Article complet]



*Le Lee Jun Ki, le Méchant Vampire et la Perruque.*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/99b4937445914775a363023d4a65e6e8.jpgCa fait deux fois de suite que tu te foires Lee Jun Ki.

Scholar Who Walks the Night 
7/10 
 

[Article complet]



*Ma déception.*

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/yongpal2.jpgCe moment où tout est parti en cacahuète.

Yong Pal
5/10 

[Article à venir]



*J'ai commencé à me taper la tête contre les murs lorsqu'ils ont mis les bracelets.* 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/maxresdefault7.jpgUn bisous à travers un chewing gum ? C'est un concept du romantisme.

High School Love On
4/10 

[Article complet]



 *Le drama dans lequel le meilleur personnage était le robot.* 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/vlcsnap2015022415h17m38s86.pngLuuuuvyyyy :3

Blood
3,5/10

[Article complet]



En cours 

All about my Mom


http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/Screenshot20150917at120358PM.pngAllez c'est un bilan. Tout à poil !

C'est long. Inégal. Ca parle de mères chiantes, de riches et de pauvres... Pourquoi je regarde ce drama ? C'est une raison une peu bête : il diffusait son premier épisode lorsque nous étions en Corée avec Asiandramas et j'ai du coup eu envie d'y jeter un oeil. J'avance doucement, en zappant beaucoup, mais ma foi, il y a de très bonnes choses dans ce drama. Notamment Choi Tae Joon et Jo Bo Ah. Je continue ce drama pour eux. Ils sont trop mignons :3 

Six Flying Dragons


http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/1KIaflPMrPm9w7BkeNSVslOl7VY.jpgSous le veeeeent 

Juste... wow. Je ne me lance pas dans un drama long à la légère. Surtout lorsque je suis sûre que je ne vais pas zapper : c'est long un drama de 50 épisodes. Mais Six Flying Dragons... juste wow. 
Entre Yoo Ah In qui réinvente Taejong, l'un des rois les plus complexes de l'époque et Byun Yo Han qui réussi a avoir encore plus de charisme avec une perruque... je ne sais plus où donner de la tête. Ddang Sae est un personnage fabuleux. Tellement différent des autres et Byun Yo Han arrive à le jouer avec un tel détachement et une telle simplicité. Et j'adore Moo Hyul.
 L'épisode 25 : oh. mon. dieu. 
Ajoutons à cela un scénario impeccable, il n'y a vraiment que la réalisation qui laisse un peu à désirer. Pour une fois, la politique est passionnante. Je suis complètement sous le charme de Kim Hyung Min (Jeong Do Jeon) et de sa présence monstrueuse. La fin de l'épisode 2 m'a fait frissonner. Dès que cette musique retentit, j'ai l'impression d'entendre les sabots fouler la terre, les tissus se froisser, l'alcool couler à flot, les méchants nobles déambuler autour de moi. Et d'entendre les cris d'une rébellion prête à changer l'histoire.


Remember


http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/R06.pngTellement heureuse qu'il soit revenu du service militaire.

Yoo Seung Ho et  Park Min Young. En dehors du drama à venir où Jung Kyung Ho et Jang Na Ra vont se partager l'écran, je vois difficilement comment on aurait pu faire un meilleur casting. En plus, il y a Park Sung Woong, le meilleur gangster de l'univers. Et Namgung Min dans le rôle du méchant ! (Et comme nous l'avons vu plus tôt avec Girl who sees smells, clairement, il est doué dans le domaine à défaut d'être doué dans le reste). Le souci de Remember est que le drama a du mal à composer avec la force de son casting. On se retrouve avec des personnages passionnants de toutes parts, qu'on aimerait voir interargir les uns avec les autres. Dommage qu'ils passent leur temps la tête dans les affaires judiciaires. Il y a un équilibre que le drama avait trouvé dans les tous premiers épisodes. Il l'a perdu en route. Mais je garde espoir : il peut encore le retrouver et même redevenir addictif... 
Au pire, c'est toujours 20 heures de Yoo Seung Ho en train de se battre contre l'injustice. 


Love me if you Dare
Terminé 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/10lovemeifyoudare.jpgLa scène de la déclaration-tortue !

J'étais loin de m'attendre à un truc pareil lorsque je me suis lancée. Mais dès le premier épisode, c'était fini pour moi. La réalisation impeccable (tellement rare dans les dramas chinois). Le jeu parfait des acteurs. Les personnages riches et tellement attachants. Love me if you Dare revisite le cliché du profiler de génie associable. Il créé des personnages tellement humains et forts, tout en racontant un thriller absolument glaçant. Il sait être terriblement drôle et absolument effrayant à la fois. Romantique et réaliste dans la même seconde. 
Dommage que la fin soit un peu en dessous, même si elle ne l'est pas au point de ruiner le drama - loin de là. Mais à cause d'elle, Love me if You Dare restera un drama qui aurait pu être parfait.

Imaginary Cat


http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/fullsizephoto655029.jpgYoo Seung Ho. Et son chat.

Yoo Seung Ho. Et un chat. 



TOP DRAMA

1. Healer
(My eternal loove)

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/Healer0043.jpgBongsookiiie <3

Rien que d'écrire "Healer" me donne envie de le revoir. Encore, encore et encore. De revivre cette addiction complètement incroyable que je n'avais plus connue depuis City Hunter. La musique résonne dans ma tête, les scènes sont gravées sur mes rétines. Les personnages se sont confortablement - et indéfiniment - installés dans mon coeur. 
Je crois qu'Healer a des défauts. Probablement. Sûrement. Il n'y a pas un seul drama qui n'en ait pas. Mais je crois que ma mémoire a décidé d'avoir Alzheimer.  

1 bis . Hello Monster (I'll remember you)

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/fullsizephoto597226.jpgI'm sexy and I know it 

Hello Monster me laissera un souvenir impérissable. Qu'il s'agisse de la romance, de la bromance, ou du thriller, l'intelligence avec laquelle a été écrite ce drama m'a emportée de bout en bout. Mais là où Hello Monster a fait extrêmement fort, c'est qu'il a réussi à passionner pour tout ses personnages. Il a réussi à faire fonctionner ensemble le cerveau et le coeur avec un brio que j'ai rarement vu ailleurs. Il était capable de la plus grande noirceur et de la plus grande légèreté à quelques secondes d'intervalles tout en restant crédible. 
Là où il se démarque d'autres excellent thriller est qu'il ne s'est pas perdu dans une histoire de revanche. Il aurait pu, mais le drama n'est pas à propos de haine ou de dette à payer. C'est un drama centré sur les personnages. Sommes-nous des monstres parce que nous sommes nés monstres ? Qu'est-ce qui fait de nous de bonnes ou de mauvaises personnes ? Naissons-nous, ou devenons-nous tels que nous sommes ? Je pense que ce sont ces questions et la manière dont elles sont restée ouvertes jusqu'à la fin qui font la force de ce drama.

2. Kill Me, Heal Me (love me)

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/KillMeHealMe0097.jpgTu le méritais ton Daesang, Ji Sung

Un bon drama est un drama qui fait oublier ses points faibles. La preuve, on ne retient qu'une chose de Kill Me, Heal Me : Ji Sung. Ji Sung. Ji Sung. Ji Sung. Ji Sung. Ji Sung. Et encore Ji Sung. Sept fois Ji Sung. Il a fait l'histoire tout seul et comme il est plus que bon, le drama est excellent.
Oh, il y avait d'autre bons points, comme Hang Jung Eum et Park Seo Joon. Leur relation frère/soeur pas franchement saine-saine était magnifiquement jouée : difficile de ne pas succomber au charisme de Park Seo Joon. Mais je les oublierais sûrement. Parce que pour bons qu'ils soient, j'ai cette image de Yoo Na en train de courir comme une dératée dans la rue, portable à la main en criant "Oppa Oppa" sous les yeux de la foule venue voir le tournage. Si je ne devais me souvenir que d'une seule chose, ce serait celle-là. 

3. Sassy Go Go (Hana. Tul. Set !)

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/1280x720GLR.jpgBromance.

Pour un drama sur les cheerleader, il n'y a pas tellement eu de cheerleading. Il y a plutôt eu Yeol, Yeol, Yeol et encore Yeol. Probablement la meilleure décision jamais prise par des scénaristes. Romance, bromance, sexymance, la formule 3 en 1 pour votre plaisir. Yeon Do et Ha Joon en option. Le professeur Yang Tae Bum en supplément. Savourez votre séjour en terre Sassy, parce que douze épisodes, c'est bien trop court !


4. Bok Dong (oui oui)

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/maxresdefault1.jpgNon mais regardez-moi cette bouille... 

Je ne m'attendais pas à tant de noirceur dans Angry Mom. Et lorsque j'ai vu la noirceur, je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant d'humour. Angry Mom était vraiment excellent parce qu'il assumait parfaitement l'absurdité du scénario tout en revendiquant de parler d'un sujet réel et sérieux. Kim Hee Sun n'est pas du tout crédible en tant que lycéenne, en revanche, elle est crédible en tant que mère acculée par le système et cherchant à sauver sa fille. 
Le casting a beaucoup aidé. Les acteurs étaient géniaux et ont donné vie à leur personnages. Mais je mentirais si lorsque je pense à Angry Mom, c'est le combat d'une mère contre la corruption qui m'est resté. Non. C'est Bok Dong. L'adorable brute au coeur tendre : un rôle dans lequel Ji Soo a décidé de voler la vedette d'un casting pourtant excellent. Il a débarqué. Il a pris mon coeur. Et il est parti avec. 

Mention sexy : Oh My Venus, Oh My Ghostess

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/OhMyVenus006.jpgBavez.

Mention creepy : Hello Monster, Girl who Sees Smells, Love me if you Dare, Remember

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/EXODO1412635780aforg.jpgRegardez-moi cette tête de psychopathe.

Mention maman badass : Angry Mom, Twenty Again

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/maxresdefault6.jpgOk. Ca n'a aucun rapport. Mais franchement, il fallait que je la mette !

Mention Jung Kyung Ho <3 : Falling for Innocence, Because it's the First Time

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/vlcsnap00010-copie-1.pngOne More Happy Jung Kyun Ho

http://asiandramas.cowblog.fr/images/Smileys/onionheadfake1019e3c7.gif
Et pour 2016 ?
 
Pour 2016, je vais déjà essayer de regarder moins de dramas. Mon dieu, 30, vous imaginez ? J'ai battu un nouveau record cette année. Je vais aussi essayer de partir en Corée pendant un an (*o*), je vous tiens au courant de si ça se fait ou pas ^^

Les rattrapages sont toujours au programmes. L'article sur Because it's the first Time est écrit, il ne manque plus que les images. De nouvelles choses arrivent. J'essaye aussi d'être plus active sur la page Facebook. Et sur twitter ! Mais comme c'est beaucoup trop compliqué de gérer deux comptes à la fois, vous pouvez me suivre sur mon compte twitter perso. Je twitte majoritairement sur la Corée et les nouvelles technos (en français et en anglais). 

Merci a tous de nous suivre. Merci pour vos commentaires. Merci pour vos discussions sur la tagboard qui me font souvent bien marrer. Merci d'aimer les dramas aussi, sinon, on se sentirait bien seules. Et merci Asiandramas, encore une fois, de m'avoir permis de rejoindre ce blog =)

Bonne année à tous ! Puisse-t-elle être aussi bonne que 2015.
 
 

Mardi 19 janvier 2016 à 19:40

Bonjour à tous !

Encore une année qui s'est achevée, et qui dit nouvelle année dit bilan ! ^^ Même si pour ma part, ce bilan sera très court, ayant été absente de la dramasphère de façon quasi-permanente cette année. L'unique avantage, c'est que pour une fois, je peux faire un classement exhaustif sans m'emmêler les pinceaux ^^ Le gros bilan de fin d'année de Nikilann (et ses 30 dramas !!) arrive prochainement.
En 2015, je n'ai terminé que 7 dramas (+ 1 abandonné) et je suis consciente de n'avoir pas forcément choisi les meilleurs (lorsque j'avais le temps d'en regarder, mes choix de dramas se faisaient plutôt en fonction de mon humeur du jour). Alors c'est parti pour le top 7 !


 
*And the winner is...*

Answer Me 1988


http://asiandramas.cowblog.fr/images/bilanam1988.jpg
10/10

Et le cadeau inespéré de fin d'année, c'est Answer Me 1988, qui fait une entrée fracassante parmi les best dramas ever. Je trouve ça incroyable. Incroyable, qu'après 1997, 1994, la saga des Answer Me soit capable de se renouveler encore et encore, et même surpasser ses prédécesseurs en écriture, en émotion, en attachement. Incroyable comme Answer Me 1988 me donne l'impression que 1997 et 1994 n'étaient que des brouillons (alors qu'ils étaient déjà des bijoux en eux-mêmes !), avant de passer aux choses sérieuses et mettre la barre au niveau supérieur : ce que fait ressentir Answer Me 1988 se passe de mots, il faut le voir pour comprendre à quel point c'est un drama exceptionnel, le meilleur des Answer Me jusqu'ici, et sûrement le meilleur drama de tous les temps en termes d'écriture. Bon OK, je m'emballe peut-être trop, mais à peine trop ^^

Chaque épisode me fait rire, sourire, pleurer. Puis je ris et je pleure et je ris et je pleure. Et la plupart du temps, les deux en même temps. Un drama capable de mettre en lumière les banalités du quotidien et nous faire réaliser à quel point elles sont exceptionnelles. Un drama capable de bouleverser en mettant en scène de la manière la plus simple qui soit l'amour inconditionnel d'un parent pour son enfant. Réciproquement, l'amour discret d'un enfant pour ses parents. L'amour d'un ami pour un ami. Les gestes et paroles les plus simples sont, dans ce drama, des démonstrations d'amour formidables. 

Un simple geste ou une simple phrase (pourtant parfois si banale !) est capable d'aller droit au coeur, le tout avec un scénario complètement épuré, ne nécessitant ni antagonistes, ni frustrations, ni secrets de famille ou passé sombre. Et c'est ça le plus fou : Answer Me 1988, ce sont les banalités de la vie, le quotidien de plusieurs familles voisines qu'on apprend à connaître et à aimer.
Parce que contrairement à ses prédécesseurs, Answer Me 1988 est avant tout un drama de famille. Un drama d'amitié, d'amour aussi, car ils ont une place essentielle mais parmi toutes les choses exceptionnelles que ce drama a à offrir, les plus exceptionnelles sont les relations familiales. Si vous cherchez une romance épique à faire battre le coeur, passez votre chemin (et jetez vous sur Healer, by the way). La romance d'Answer Me 1988 a beau être jolie (et m'avoir faite vivre des montagnes russes de surprises), elle reste en second plan -presque en arrière-plan- parmi tout le flot d'émotions que font ressentir les liens familiaux et amicaux. Et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle Answer Me 1988 n'est probablement pas la tasse de thé de tout le monde.


Je ne suis pas quelqu'un de très difficile à émouvoir mais Answer Me 1988 frappe fort, et frappe exactement là où il faut. Je me sens constamment ridicule lorsque je me surprends à verser des litres de larmes devant des scènes pourtant si simples ! Je ne compte plus le nombre fois où le père de Taek m'a faite fondre en larmes. Le nombre de fois où j'ai eu envie de prendre Bo Ra dans mes bras (Bo Ra, mon nouveau girl's crush !). Le nombre de fois où j'ai éclaté de rire devant ce quotidien rayonnant, pour mieux essuyer mes larmichettes d'émotion la minute d'après. Le nombre de montagnes russes que m'ont faite vivre Taek et Jung Hwan dans les derniers épisodes.
Je suis contente qu'ils aient su capitaliser sur les dramas prédécesseurs : ils ont (enfin) mis de côté la focalisation excessive sur "Qui est le mari ?" et au contraire, ils ont pris tout ce qui était le plus réussi chez 1997 et 1994 pour en faire quelque chose d'encore mieux. Résultant en 20 épisodes de pur bonheur. 20 épisodes de 1h30 (et de 1h40 pour toute la seconde moitié du drama) que je n'ai même pas vu passer tellement je pourrais vivre le restant de ma vie avec ces personnages.


Je ne développerai pas plus ici -ce n'est pas le but de l'article- mais en une phrase : pour moi, Answer Me 1988 est un bonheur de drama et une réussite absolue. Je ne sais pas s'il y aura d'autres Answer Me dans le futur... mais dépasser celui-ci relèvera de la magie. 

 


*La suite du classement...
*

Healer

http://asiandramas.cowblog.fr/images/bilanhealer.jpg
9/10
[Article de Nikilann ici]


S'il n'y avait cette année qu'un seul drama à recommander les yeux fermés, ce serait Healer. Je pense qu'il est difficile, pour qui que ce soit, de ne pas être conquis par cette aventure formidable, par cette romance incroyable, par ces personnages géniaux, par Ji Chang Wook, par la splendide "Eternal Love" qui fait partie des meilleures chansons ever.

J'ai vu Healer dans un contexte où je n'avais pas regardé de dramas depuis 6 mois, et de m'y replonger avec Healer, ça a été une bouffée d'adrénaline, d'excitation, d'amour, de toutes ces choses que peuvent faire ressentir un drama, en dix fois mieux parce que je n'avais pas vu de drama depuis des mois, mais surtout en mille fois mieux parce que c'est
Healer. Après plusieurs mois de sevrage dramas, je peux vous dire que Healer met la barre très très haut.

Et là où le drama atteint le sommet est sans conteste sa romance. Healer est un drama d'action, avec une intrigue passionnante, des interrogations et des secrets bien gardés... mais malgré toute cette richesse dans le fond, c'est la romance qui illumine le tout. Pas un seul faux pas dans la romance : toutes ces scènes qui font battre le coeur à cent à l'heure, toutes ces potentielles frustrations et idioties balayées d'un revers de main. Une perfection que cette romance, portée par Ji Chang Wook et Park Min Young qui forment un couple absolument parfait.

Je ne saurais en quelques mots décrire à quel point Healer est formidable. Alors jetez-vous sur l'article de Nikilann, et ensuite, jetez-vous sur le drama si ce n'est déjà fait !


Sassy Go Go

http://asiandramas.cowblog.fr/images/bilansassygogo.jpg
8,5/10

[Article de Nikilann ici]


J'ai lancé Sassy Go Go un peu sur un coup de tête. Je crois que le facteur "12 épisodes" a pas mal joué dans une période où j'avais très peu de temps... et finalement, je me suis retrouvée à enchaîner compulsivement les 12 épisodes -au diable le manque de sommeil ^^ J'y allais un peu à reculons -parce que le thème principal étant quand même le cheerleading (sérieusement, des pompom girls ?), je ne m'attendais pas à ce que ça vole très haut. Et en fin de compte, ce drama est juste génialissime : des personnages formidables, une romance qui rend complètement gaga et un scénario qui va toujours droit au but, sans détour, qui fait du bien.

Il y a dans ce drama un coeur de personnages qui rendent fou amoureux : Yeon Doo, une héroïne rayon de soleil, Yeol et Ha Joon, deux leads masculins vraiment super, le Professeur Yang… Un bonheur que cette bande de personnages tous plus attachants les uns que les autres. J'ai peu de choses à reprocher au drama : une flopée excessivement fatigante d'obstacles "externes" (la principale, les mères des élèves,...) qui mettent sans cesse les bâtons dans les roues des protagonistes, ou encore Soo Ah, un personnage avec qui j'ai eu beaucoup de mal (pour faire simple, j'avais juste envie qu'elle finisse sous les roues d'un camion ^^). Mais je suis contente que malgré les obstacles, le drama soit toujours capable d'aller à l'essentiel. Même avec ce format relativement court, ils n'ont jamais bâclé quoi que ce soit.

Pour ce qui est du reste -le triangle amoureux, la bromance, l’amitié, les personnages-, le drama est un sans-faute. J’ai complètement fondu pour la romance. Je suis tombée amoureuse de Yeol au premier regard et l'alchimie qu'il partage avec Yeon Doo donne chaud -sérieusement, il y avait un je-ne-sais-quoi de particulièrement électrique entre eux. J'ai aussi fondu pour Ha Joon, bien évidemment. C'est assez rare de voir une bromance aussi intense (School 2013 sort de ce corps !) et la voir se renforcer, malgré les obstacles, malgré la romance, c'était un bonheur. Et puis juste... Kim Yeol ! Pourtant, avec Ha Joon en face, la concurrence est rude mais Kim Yeol a des yeux pétillants à rendre dingue ^^

J'ai également beaucoup apprécié le cheerleading. C'était mon principal frein à lancer le drama : j'avais peur que ça soit niais et enfantin mais c'est une excellente surprise : sans jamais tomber dans la niaiserie profonde, le cheerleading est le fil rouge qui permet toutes les interactions. On n'évite pas quelques touches de bon sentiment tout de même... mais on reste dans un drama après tout.
Bref, Sassy Go Go, c'était 12 heures de bonheur. Un bonheur que cette romance qui rend addict, un bonheur que ces personnages géniaux, un bonheur que ces relations plus ou moins intenses qui se créent. A consommer sans modération.


Pinocchio

http://asiandramas.cowblog.fr/images/bilanpinocchio.jpg
8,5/10

[Article de Nikilann ici]


Pinocchio est plutôt un drama 2014 mais comme il a chevauché 2015 et que je n'ai pas eu l'occasion d'en parler, autant le faire ici. On reconnaît immédiatement la patte I Hear Your Voice : même acteur principal, même ambiance, même type d'intrigue. Mais pourquoi changer une recette qui gagne ? Dès son pilote, le drama plonge le spectateur en plein coeur de l'intrigue, et on est immédiatement happé par l'adrénaline, la tension, la profonde injustice qu'on veut voir réparée. La suite ne fait que confirmer la qualité du drama, épisode après épisode.

Dans la même lignée qu'I Hear Your Voice, Pinocchio est un mélange réussi de plusieurs genres, avec cette capacité incroyable à faire passer le spectateur par tous les états possibles : du rire aux larmes, de l'émotion à la peur, de l'injustice à la compassion... Un drama à l'écriture brillante, dont les personnages sont des modèles de profondeur et de complexité : je reste sans voix devant la scène où Dal Po se revoit parler à lui-même dans la salle de réunion. Je reste impressionnée par l'intensité de la relation qui lie Dal Po à son frère. Je suis bluffée par l'honnêteté et la fraîcheur de la romance.

Et dans un contexte plus ou moins pesant, le drama n'oublie pas d'alterner avec légèreté et comique : la famille d'In Ha (papa + grand-papa = WIN !), l'équipe de journalistes (Lee Pil Mo !!!), les seconds leads adorables... Tant d'axes et personnages géniaux qui réchauffent le coeur. Le dernier quart du drama est légèrement en-dessous du reste mais le drama reste passionnant jusqu'au bout. Et on sort de cette aventure formidable avec une flopée d'émotions et de souvenirs.
 


Oh My Ghostess

http://asiandramas.cowblog.fr/images/bilanomg.jpg
8,5/10


Je n'ai pas vu beaucoup de comédies romantiques cette année, mais je peux sans hésitation dire que Oh My Ghostess est l'une des rom-com les plus sympathiques et rafraîchissantes qui aient vu le jour à Dramaland ces dernières années. Sur un fond de mystère et de fantastique, c'est pourtant l'adorable relation qui se crée entre les deux (trois ?) protagonistes qui fait toute la réussite du drama : des fous rires (oh combien de fous rires), de l'émotion, du cute, du super-cute et du super-super-cute. Et même du sexy tiens (même si ça reste complètement suggestif, il n'empêche que des dramas aussi décoincés restent rares !). 

Park Bo Young est formidable, juste formidable. Incroyable comme elle passe d'un personnage à l'autre, incroyable comme elle est Shin Soon Ae à la perfection : et quand on a Shin Soon Ae + Bong Sun, ça fait des étincelles. En face, Jo Jung Seok est fidèle à lui-même, plein de charisme et juste adorable -bien que plus classique dans un rôle classique.

Les épisodes s'enfilent tout seul et non seulement la romance est un régal, mais le reste est tout aussi bon : l'ambiance chaleureuse du restaurant donne le sourire tandis que le mystère de fond intrigue du début jusqu'à la fin. Même si cet axe là aurait pu être mieux exploité à mon goût -notamment du côté de l'antagoniste, dont l'écriture est maladroite et reste étrangement en surface (alors qu'on avait tellement d'éléments sous la main à développer !).

Je retiens de Oh My Ghostess un pur moment de plaisir : une romance à faire fondre, un grand nombre de fous rires et des personnages adorables, portés par un casting parfait. Que demander de plus ?


My Sunshine

http://asiandramas.cowblog.fr/images/bilanmysunshine.jpg
7,5/10

[Article complet ici]

My Sunshine a été un petit coup de coeur, je l'avoue. Ses 32 épisodes sont loin d'être des modèles de perfection et certains axes laissent même complètement à désirer... Mais les épisodes "université" m'ont définitivement rallié à sa cause, for ever and ever. Ces 3-4 épisodes, avec leur innocence, leurs jeunes acteurs adorables, m'ont rendue complètement addict. La romance était juste trop jolie et à partir de là, j'ai suivi son prolongement dans le présent avec un intérêt grandissant, pardonnant tout et n'importe quoi -même les scènes les plus moralement questionnables d'ailleurs. Au diable la morale, vive Yi Chen !

Yi Chen est d'ailleurs un vrai coup de coeur. Wallace Chung est capable de faire passer mille émotions en un regard, c'est bluffant. J'ai eu plus de réserves sur l'héroïne qui met du temps à s'émanciper mais ça n'a jamais gêné ma capacité à apprécier la romance à 100%. Les personnages secondaires valent aussi le détour -la relation entre Xiao Xiao et Yuanfeng était géniale- malgré quelques ficelles trop grosses et pas forcément utiles. En tout cas, je retiens de My Sunshine une romance exactement telle que je la voulais... et 32 épisodes à baver sur Yi Chen.


The Time We Were Not In Love

http://asiandramas.cowblog.fr/images/bilanthetime.jpg
6,5/10

[Article complet ici]

Si The Time We Were Not In Love m'a déçue en tant que remake d'In Time With You, il a cependant, en tant que drama, un je-ne-sais-quoi de très attachant. Il faut dire qu'on a sorti le grand jeu côté réalisation : un visuel splendide, des décors confortables et un univers qu'on n'a pas envie de quitter, alors même que le drama n'est pas particulièrement bon. Sans parler de l'OST qui tourne en boucle dans ma playlist. J'en retiens plus de la forme que du fond, tout compte fait.

Néanmoins, c'est un drama que j'ai vraiment aimé : j'ai aimé les personnages -Ha Ji Won est la classe incarnée-, j'ai aimé les relations qui se construisent. Je regrette que le couple principal manquait de naturel -leur complicité amicale n'est pas aussi spontanée que sur le papier- mais l'évolution de leur relation est jolie, et les 16 épisodes passent tout seul -pour peu qu'on ait réussi à s'investir dans le drama. Dommage pour les seconds leads, tantôt ratés, tantôt maladroitement inutiles. Mais la justesse et la maturité du drama n'en restent pas moins des atouts rares à Dramaland.

The Time We Were Not In Love n'est donc pas un drama particulièrement réussi. Néanmoins, il a des qualités indéniables et me laisse une impression bien meilleure que ce que je peux retranscrire à l'écrit. Et en tout cas, ça me donne envie de revoir In Time With You ^^


*And the loser is...*


Yong Pal

http://asiandramas.cowblog.fr/images/bilanyongpal.jpgOui Joo Won, tu peux pleurer

Episode 8/18

C'est un gâchis, quand je pense à quel point les premiers épisodes étaient bons : un scénario passionnant -le concept même de Yong Pal, le médecin underground, était passionnant-, Joo Won qui, une fois de plus, confirme qu'il est un acteur incroyable. Et si le drama avait continué sur sa lancée, Yong Pal aurait vraiment pu être un drama excellent.

Mais voilà, il a fallu que la belle au bois dormant se réveille. Et là, c'est le drame. Lorsqu'à partir de l'épisode 7, les scénaristes ont commencé à forcer une romance qui n'a pas lieu d'être -en tout cas pas à ce stade du drama-, je trouvais déjà que ça commençait à devenir n'importe quoi. Puis j'ai perdu toute confiance en ce drama à partir du moment où les protagonistes font des pseudo-rêves romantiques au milieu d'un champs de lotus. Et alors l'épisode 8 m'a perdue, au plus haut point, lorsqu'ils vivent une séparation douloureuse dans une église... Est-ce que j'ai loupé un épisode ? Est-ce qu'on peut m'expliquer depuis quand, au juste, les deux personnages sont tombés amoureux alors que Yeo Jin n'est réveillée que depuis quelques jours ?

Puis de fil en aiguille, les avis sur la suite n'ont fait que confirmer la chute : un drama qui commence "Yong Pal" et qui finit "Yeo Jin" ? Non merci. Je ne sais pas exactement quelle est la cause de cet échec. Probablement le focus excessif sur la romance qui, dans un tel drama, devrait rester en second plan ? Le besoin de mettre Kim Tae Hee sur le devant de la scène, quitte à couvrir tout le reste ? Je ne sais pas ce qui n'a pas marché, mais la conclusion est que Yong Pal aurait pu être un drama gagnant mais finalement, il a tout perdu.... à part les ratings ceci dit, allez savoir pourquoi ^^

 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/32960fdd614059f93f5ee8b43e432539.jpg
Quoi de prévu pour la suite ?


A vrai dire, je n'en sais rien. Ma vie actuelle ne me permet pas (en tout cas pas à moyen-terme) un "retour à normale" côté dramas... alors je suppose que je vais rester sur le rythme actuel pour le moment.
J'ai bien l'intention de rattraper les quelques must-see : au programme, il y a toujours I Remember You, Kill Me Heal Me et Misaeng qui attendent bien au chaud dans mon disque dur (et que j'ai la ferme intention de voir). Evidemment, Neighborhood Hero est une obligation (ben tiens, c'est étonnant ça ^^). Et le choix parmi les autres futurs dramas 2016 se fera en fonction des avis de Nikilann ^^
En attendant, une fois encore, je vous suis éternellement reconnaissante de tout le soutien, la passion, la vie que vous apportez au blog !!! Blog qui fêtera d'ailleurs en 2016 ses 10 ans (ouahhh je ne m'en remets pas). Et encore une fois, Eternal Love pour Nikilann qui apporte tellement chaque jour par ici ^^ Très bonne année à tous et à bientôt !

Dimanche 27 décembre 2015 à 15:35

The Time We Were Not In Love 너를 사랑한 시간

http://asiandramas.cowblog.fr/images/Articles/hajiwonleejinwook1434422084aforg.jpg
Période de diffusion :
27 juin 2015 - 16 août 2015
Episodes : 16 (60 minutes)
Genre : Romance
Casting :
Ha Ji Won >> Oh Ha Na
Lee Jin Wook >> Choi Won
Yoon Kyun Sang >> Cha Seo Hoo
Choo Soo Hyun >> Lee So Eun

Version taiwanaise : In Time With You (2011)


http://asiandramas.cowblog.fr/images/Articles/001thetime.jpg
~ L'histoire ~

Oh Ha Na (Ha Ji Won) et Choi Won (Lee Jin Wook) sont voisins et amis de longue date.

Professionnellement parlant, Ha Na a une brillante carrière dans la vente de chaussures. Cependant, côté amour, elle va de déception en déception. Won quant à lui travaille depuis plusieurs années en tant que steward pour une compagnie aérienne.

Le jour de son 34e anniversaire, Ha Na reçoit un message de son ami Won, celui-ci la taquinant sur son âge et les "signes précurseurs du vieillissement". En colère, Ha Na lui fait remarquer qu'il a le même âge qu'elle; ainsi ils se lancent tous deux un défi : qui parmi eux se mariera en premier et cela avant ses trente-cinq ans ?

Ha Na et Won seront-ils capable de trouver le grand amour ?

Source : Nautiljon

http://asiandramas.cowblog.fr/images/Articles/002thetime.jpg
~ Mon avis ~


6,5/10 >> The Time We Were Not In Love n’est pas un drama particulièrement réussi. Ceci dit, j’ai aimé, j’ai vraiment aimé. Je n’ai eu aucun mal à enchaîner les épisodes, je me suis attachée aux personnages et j’ai vécu leur histoire un peu comme si c’était la mienne, en m’appropriant leur univers et leurs souvenirs. Si le drama n’a rien d’exceptionnel, il a pourtant un charme indéniable dans sa réalisation et sa mise en scène. En tant que spectateur, on se sent immédiatement imprégné par cet univers, ces décors qui offrent un confort qu’il est difficile de quitter, alors même que le drama n’est pas spécialement bon.

Et puis en tant que remake de In Time With You, c'est un fait que le drama a une maturité et une façon de traiter les choses plus réaliste que la moyenne. Néanmoins, oubliez toute comparaison avec la version taiwanaise : The Time We Were Not In Love ne fait tellement pas le poids que j’ai fini par oublier, au fil des épisodes, qu’il s’agissait d’un remake. Pour moi, In Time With You avait, par son exceptionnelle justesse, complètement dépassé le cadre du "drama" et franchi les barrières de la vie. The Time We Were Not In Love, à l’inverse, c’est un "drama", tout ce qu’il y a de plus "drama" à Dramaland. L’écriture est un poil plus mature et les personnages sont moins clichés, mais The Time We Were Not In Love n’arrive pas pour autant à sortir du cadre du drama conventionnel.

http://asiandramas.cowblog.fr/images/Articles/Img0404201508071640405.jpgJ’ai beaucoup de mal à me faire un avis sur Ha Ji Won. C’est étrange parce que beaucoup de ses dramas ont été des vrais coups de coeur pour moi (Secret Garden, The King 2 Hearts) mais je n’ai jamais eu plus de feeling que ça pour l’actrice. Et dans ce drama, c’est pareil. Même si je crois que, depuis ce drama, je l’aime beaucoup plus qu'avant mais je n’ai toujours pas de feeling particulier pour elle. Ça n’empêche pas Ha Na d’être un personnage formidable. Je pense qu’il est difficile de ne pas admirer cette femme forte, ambitieuse, caractérielle qui, pour une fois, refuse de sacrifier ses ambitions professionnelles pour l’amour alors qu’elle a quand même 35 ans. J’aime beaucoup la justesse de l’écriture qui ne nous sert pas un personnage extrême (loin de l’héroïne workaholic sentimentalement handicapée) et que la société ne juge pas sur son statut marital, car Ha Na a beau être célibataire à 35 ans, elle est professionnellement brillante et est un modèle pour tout le monde dans sa boîte, sans que personne n’ait quoi que ce soit à redire sur son célibat. Et ouf, ça fait du bien ! Mais là où je suis déçue -par rapport à In Time With You-, c’est que le scénario a enlevé à son héroïne toutes ses imperfections : dans In Time With You, l’héroïne était chiante, pleine de défauts, pas toujours raisonnable, rancunière… Tout ce qui faisait d’elle une héroïne si vraie. Mais là, Ha Na est juste… une héroïne de drama. Elle n’est pas parfaite pour autant mais j’ai l’impression que l’écriture a enlevé tout ce qui aurait pu faire "tâche" sur son personnage pour la rendre plus classique, plus "irréprochable" -mais elle reste géniale malgré tout. Et puis ça m’arrive rarement de le souligner, mais j’étais en extase devant Ha Ji Won pendant tout le drama : comment est-ce possible d'être aussi belle ?

http://asiandramas.cowblog.fr/images/Articles/Img0404201507142056284.jpgChoi Won, je l’ai vraiment beaucoup aimé. Parce qu’il est complètement adorable, hyper attachant, et Lee Jin Wook est tellement charismatique qu’il arrive à créer une véritable proximité entre son personnage et les spectateurs. Mais j’ai eu un peu de mal à le comprendre : à comprendre le rejet catégorique de ses sentiments qu’il s’impose à lui-même, à comprendre son positionnement par rapport à Ha Na, à partir du moment où il réalise ses sentiments. Je suis néanmoins charmée par le personnage et surtout par l'acteur.

J’ai beaucoup aimé la romance. Ce n’est pas tant l’axe romantique en lui-même mais la relation évolutive entre les deux protagonistes qui est intéressante à suivre. Je regrette qu’il n’y ait pas une alchimie plus forte entre les deux acteurs : je trouve qu’il y a beaucoup de retenue entre les deux personnages et pour le coup, leur complicité BFF m’a parue un peu forcée (faute aux acteurs ? à l’écriture ? Je ne saurais pas dire). Ils avaient une excellente dynamique et leur relation était très jolie, mais ça manquait un peu de naturel.

http://asiandramas.cowblog.fr/images/Articles/Img0404201507290007467.jpgLa mauvaise surprise, c’est Cha Seo Hoo. Autant j’étais complètement tombée sous le charme de Yoon Kyun Sang dans Pinocchio, et là… Son personnage était nul, complètement incohérent, et l’acteur tellement fade. Le drama essaie d’en faire un rival "idéal" mais c’est ça qui m’a le plus gênée : il est sans cesse positionné dans un rôle de victime, dévoué et attentionné envers Ha Na et souffrant de sa situation "difficile" (expliquez-moi d’abord en quoi sa situation est difficile) mais ça m’a juste énervé parce que c’est lui qui est parti, c’est lui qui revient égoïstement en essayant de masquer sa lâcheté par des excuses. Je n’aime pas du tout le rôle que le drama veut lui donner (rival victime pour qui on est censé avoir de la peine) alors que pour être cohérent, il aurait dû être le bourreau. Ceci dit, le personnage est tellement fade -fade dans sa personnalité, dans ses conflits, dans ses sentiments- que, sans jamais avoir zappé une seule scène, j’avais l’impression d’oublier instantanément tout ce qui se rapportait à ce personnage.

http://asiandramas.cowblog.fr/images/Articles/Img0404201507160059571.jpgDans la même lignée, So Eun (Choo Soo Hyun) complète le carré amoureux de façon toute aussi fade. C’est dommage parce qu’avec une personnalité aussi franche et aussi sympathique, elle aurait pu être mieux exploitée mais je l’ai trouvée plus décorative qu’autre chose (même bilan pour tous les collègues de Choi Won, sympathiques mais décoratifs).

L’axe que j’ai en revanche beaucoup aimé -et qui n’existait d’ailleurs pas dans In Time With You- est Dae Bok (Lee Joo Seung) le petit frère de l’héroïne. C’était le petit rigolo du drama et il n’apporte concrètement pas grand-chose mais j’ai trouvé sa romance toute mignonne et pleine de légèreté.

C’est étrange, j’ai l’impression d’avoir écrit un avis globalement assez péjoratif alors que je reste sur un ressenti positif et j’ai suivi le drama avec beaucoup d’intérêt -en même temps, vu le niveau très élevé des dramas cette année, il faut rester un minimum objective. En tout cas, c’est un drama que j’ai vraiment aimé et il n’y a que les bonnes choses qui me restent en tête.

Une mention spéciale à l’OST géniale (qui reste durablement dans ma playlist), composée entre autres par d'excellentes chansons de Kyu Hyun, Every Single Day ou encore la chanson "Why Are We Like This" de Suzy, qui n'a rien de spécial si ce n'est qu'avec Nikilann, nous avons découvert cette chanson lors de notre voyage en Corée l'été dernier, du coup je l'affectionne particulièrement ^^ Côté réalisation, le drama est visuellement magnifique : couleurs, décors, un régal pour les yeux (je crois que j’ai rarement vu un drama aussi coloré).

Bref, je m'étais lancée par curiosité pour ce remake de In Time With You, finalement je suis déçue en tant que remake mais plutôt satisfaite en tant que drama. Absolument pas un indispensable mais qui vaut son détour !

http://asiandramas.cowblog.fr/images/Articles/003thetime.jpg

~ Votre avis ? ~

Samedi 21 novembre 2015 à 0:00

Sassy Go, Go ! (발칙하게 고고)     

Drama coréen

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/SassyGoGoPoster4.jpg
Nom alternatif : Cheer Up !
Période de diffusion : 5 octobre
 - 10 novembre 2015
Episodes : 12 (70 min)
Genre :
 Romance, Highschool, Comédie, Drame
 
Casting :
Jung Eun Ji as Kang Yeon Doo
Lee Won Geun as Kim Yeol
Ji Soo as Seo Ha Joon
Chae Soo Bin as Kwon Soo Ha
Cha Hak Yeon as Ha Dong Jae

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/carreromance.jpg

~ L'histoire ~

Kang Yeon Doo (Jung Eun Ji) est la 196e élève du classement. Pour survivre en environnement hostile, elle et sa petite bande se sont rassemblés autour de leur club de danse, Real King. Mais lorsqu'une élève décide de créer un club de cheerleaders pour avoir plus de chance d'intégrer une université étrangère, la direction y voit la parfaite excuse pour enfin se débarrasser ce club dérangeant. Problème, le club d'étude de Baek Ho n'a pas le niveau pour entrer dans la compétition et la remporter : il a besoin de Real King. Au pied au mur, la principale lance un ultimatum à Yeon Doo...

Yeon Doo va devoir faire un choix. Accepter de rejoindre le club de Cheerleader de BaekHo pour sauver Real King ou refuser que l'on se serve d'elle et épargner le peu de fierté qu'il lui reste ? Entre amitié, amour, parents et école, la vie n'est pas facile quand on a 18 ans !

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/carrecheerleading.jpg  
~ Mon avis ~

9,5/10


Sassy, Go Go est un pur coup de coeur. Son format court (12 épisodes) lui a permis d'aller droit au but sans se perdre dans des détours inutiles. Et pourtant j'ai rarement vu un drama capable de laisser autant de temps à l'écran à tous ses personnages. Il n'y a pas une seule intrigue qui m'aie frustrée, une seule chose que j'ai eu l'impression qu'il puisse manquer au drama. C'est rare de pouvoir le dire, alors j'en profite : Sassy Go Go était parfait.
("Mais pourquoi 9,5 alors ?" me direz-vous. Parce que le niveau est beaucoup trop élevé cette année ! Quand je vois l'impact qu'on eu sur moi les dramas auxquels j'ai mis 10 cette année... Un 9,5 me semble plus approprié. Ceci dit, il tend vers le 10.)

Alors bien sûr, comme d'habitude pour moi, cette réussite tient surtout à deux choses : l'écriture du scénario (et des personnages) et le casting. 

Le scénario n'est pas très compliqué. En soi, il n'y a qu'un seul enjeu pendant tout le drama : la compétition de cheerleading. Le fait de tout rassembler autour de cet événement fédérateur à permis au drama d'approfondir au maximum ses personnages sans se perdre dans les digressions habituelles. Histoire familiales, traumatismes personnels, amitiés, amours, ils ont pris le temps de tout nous donner à voir, à ressentir. On s'attache aux histoires de chacun. On comprend ce qui fait marcher les personnages. On comprend pourquoi ils en sont arrivés là. Et à partir du moment où l'on comprend, impossible de ne pas aimer les personnages de tout son coeur. 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/YeonDoo.jpgKang Yeon Doo déjà. Bien sûr. Evidemment. Jung Eun Ji (Answer Me 1997, Trot Loversest une actrice incroyable. Elle n'avait pas besoin de ce rôle pour le prouver. Où qu'elle soit, elle est tellement rayonnante et pleine d'enthousiasme qu'il est impossible de ne pas craquer pour ce petit bout de femme. Son charisme dans Sassy est au sommet. Tous les personnages gravitent autour d'elle, mais c'est l'évidence même. Comment faire autrement ? Son entrain, sa confiance aveugle, sa bonté ou son courage à foncer dans les murs m'ont juste fait vivre les obstacles dans le drama en rongeant mes ongles.

Mais que serait Yeon Doo sans Yeol et sans Ha Joon ? Bon sang, bromance ET romance. Je ne sais pas comment mon coeur est encore un seul morceau au bout de ce drama. 

Je partais dans ce drama pour Jung Eun Ji et Ji Soo. Sa prestation de Bok Dong dans Angry Mom (comme vous avez pu le constater) m'a rendue complètement dingue. En voyant qu'il était un second rôle, j'étais complètement déçue. Puis j'ai vu le premier épisode. 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/KimYeol.jpgDire que Kim Yeol m'a fait fondre ne serait pas tout à fait exact. Lee Won Geun (The Moon that Embraces the Sun) m'a fait me liquéfier au point de me fondre dans le sol. Son sourire. Ses fossettes. Son rentre-dedans tellement assumé, adorable et efficace. Sa fragilité et son intelligence. Franchement, j'ai juste fondu. Je crois que je ne peux pas dire grand chose de plus. Ce personnage est exceptionnel, tant au niveau de l'écriture que du jeu. Il est tellement malicieux... Je suis passée par toutes les émotions qu'il s'agisse de sa relation avec Yeon Doo... ou de sa relation avec Ha Joon. 

Ces deux là vont égaler Go Nam Soon et Park Seung Ho (School 2013) et Yeo Woon et Baek Song Soo (Warrior Baek Dong Soo) ! Ils détenaient jusque la première place à égalité sur le podium de la bromance mais là... 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/HaJoon.jpgL'amitié indéfectible entre Seo Ha Joon et Yeol est incroyable. C'est assez rares, parfois, que l'on comprenne vraiment une amitié entre deux personnages dans un drama. D'abord parce que c'est rare qu'il y ait une vraie amitié. Souvent, les affections se créent pendant le drama et on a l'impression qu'elles n'existent pas depuis longtemps. Mais un peu comme dans Answer Me, dans Sassy Go Go les amitiés se ressentent. Et celle d'Ha Joon et Yeol est vraiment la plus forte. Ils n'ont que l'un et l'autre. Ils sont deux âmes esseulées qui se sont construite ensemble. Ce qui ne les empêche pas d'être différents. De ne pas être d'accord. D'avoir des moments difficiles. Ils se sont choisis comme famille et j'ai rarement vu une aussi belle manière de le raconter. 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/carrebromance.jpg
[SPOIL] Ne parlons même pas du trio que forment Yeon Doo, Yeol et Ha Joon. Ils m'ont juste fait rêver. Leurs scènes sont tellement adorables. Elles vont droit au coeur. Celle où ils courent tous les trois sur le toit et que Yeon Doo menace Yeol avec le coup de la canette... juste... qu'est-ce qu'on dit après ce genre de scène à part "kyaa" ? J'ai même adoré toutes les scènes où Ha Joon et Yeol se confrontent sur les sentiments qu'ils ont pour Yeon Doo. Celle où Yeol va voir Ha Joon dans le gymnase (la deuxième scène) et lui dit qu'il est désolée, qu'il comprend, qu'il ne peut pas arrêter avec Yeon Doo, mais qu'il ne veut pas le perdre non plus. En plus, c'était filmé de main de maître. Ce grand plan où ils se tiennent tous les deux assis sur le rebord, les pieds qui ne touchent même pas le sol... Ils ont l'air tellement perdus et tristes. [/SPOIL]

Mais je parlais plus haut de bromance ET de romance. Yeon Doo et Yeol auraient pu nous faire des bébés à l'écran rien qu'en se regardant. Sérieusement. Leur alchimie me donne envie de les voir ensemble partout ailleurs. J'avais complètement craqué pour le duo Jung Eun Ji et Seo In Guk dans Answer Me 1997. Le sentiment qu'ils dégageaient s'accordait aussi aux personnages : il y avait une sorte de confort, d'habitude presque. Dans Sassy, Go Go, c'est beaucoup plus hot. Bon, bien sûr, nous sommes dans un drama "highschool" alors clairement, il n'y a pas de moments "hots" à proprement parler. Ceci dit, cela n'empêche absolument pas nos deux acteurs de faire monter la tension dans la pièce simplement en se frôlant.

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/carreyeondooami.jpg
[SPOIL] Je mets en spoil parce qu'au fond, je ne m'attendais pas tant que ça à ce qu'Ha Joon succombe pour Yeon Doo (le début me donnait l'impression qu'il allait se disputer Soo Ah avec Dong Jae). Mais bizarrement, contrairement à beaucoup j'ai l'impression, je n'ai pas du tout eu le syndrome du second lead. Pourtant, je m'attendais à être frappée de plein fouet, vu qu'il est impossible de résister à Ji Soo. Surtout quand il a une histoire pareille et qu'il fait cette tête de chien battu... Seulement là où l'alchimie entre Yeol et Yeon Doo aurait fait fondre l'antarctique, celle entre Yeon Doo et Ha Joon manquait de chaleur. De la part de Yeon Doo (ce qui montre encore une fois à quel point Jung Eun Ji est douée), je ne ressentais vraiment que de l'amitié. De la part de Ha Joon (ce qui montre cette fois à quel point Ji Soo est doué), je ressentais vraiment l'attirance. Le problème est que je trouve que leur relation donnait du courage à Ha Joon, mais pas à Yeon Doo. Ce qui n'est pas le cas avec Yeol où clairement l'influence est des deux côtés. 
Ceci dit, la scène des des ours à la fin m'a brisé le coeur en mille morceaux. C'était trop beau. [/SPOIL]

Sassy Go Go, toutefois, ce n'est pas simplement ses leads. C'est aussi une avalanche de personnages secondaires. Je vais tout de suite écarter la principale de l'école, détestable, ou la mère de Soo Ah, détestable, ou les mères des enfants du groupes d'étude, détestables. N'évoquons même pas le père d'Ha Joon, carrément haïssable. 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/sassy0800837.jpgNon, parlons de Kwon Soo Ah. J'ai découvert Chae Soo Bin. Le talent avec lequel elle a réussi à jouer l'équilibre entre personnage exécrable et pitoyable m'a vraiment touchée. J'ai toujours eu suffisamment pitié de Soo Ah pour m'inquiéter de ce qu'elle faisait. Pour lui en vouloir, mais aussi la comprendre. C'est très fort. [SPOIL] L'épisode 10 bien sûr a été un épisode pivot. Ceci dit, les deux scènes où elle craque dans les épisodes précédents m'ont aussi bouleversée. "J'ai l'impression que ma tête mange mon coeur" était... j'avais envie de frapper Ha Joon de partir comme ça même si je comprenais. Et la scène où elle s'avance vers le lac est non seulement très belle sur le fond, mais alors sur la forme ! Le plan est splendide. La voir comme ça, tout frêle, tout droite, face à l'eau... La lumière aussi est très belle. [/SPOIL]

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/DongJae.jpgL'histoire de Ha Dong Jae aussi m'a beaucoup plu. Je m'attendais à ce qu'elle soit beaucoup plus mise en avant, mais elle est vraiment restée au second plan. Ce qui m'a permis de n'en apprécier que plus le personnage. Je ne pense pas que Cha Hak Yeon soit un acteur extraordinaire mais pour ce rôle, il était du coup très bien. [SPOIL] J'ai adoré l'idée de sa romance avec Soo Ah. Et la manière dont il arrive à outrepasser sa phobie des autres était vraiment bien trouvée. C'était attendu, mais logique. Mon côté romantique qui ressort haha. [/SPOIL]

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/TaeBeom.jpgCeci dit, que seraient les élèves sans leurs deux professeurs ? Kim Ji Suk est absolument génial. Je ne veux plus le voir ailleurs qu'en Professeur Yang Tae Bum, le prof adulte qui est encore un élève dans sa tête. [SPOIL] Non mais franchement, ce passage où il engueule Yeon Doo et Yeol d'avoir séché... sans lui ! mwahaha [/SPOIL] Pourtant, dans les moments important, il sait être l'adulte dont les enfants ont besoin. J'ai toujours bien aimé cet acteur mais là, ça a vraiment été un coup de coeur. Quand à l'instructrice de nos pom-pom-girls(/guys), Lee Mi Do est adorable. [SPOIL] La scène où elle se met à genoux à la fin. Magique. Ou quand elle les fait chanter au début du drama. [/SPOIL]

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/bandeauprof.jpg
Enfin, les parents sont une grosse partie du drama. Comme je le disais plus haut, la plupart sont exécrables, c'est pourquoi je ne vais parler que de deux parents. Tout d'abord, bon sang ce qu'ils m'ont fait peur ! Que le père de Yeol et la mère de Yeon Doo sortent ensemble, ce dès le début du drama et depuis clairement un bout de temps... J'ai commencé à me ronger les ongles et à me demander si ça n'allait pas fouttre le drama en l'air. Ouf. Je ne vous dis rien, mais comme tout dans Sassy Go Go, on ne prend pas la route du cliché et on aborde le problème d'une autre manière. Je n'ai pas trouvé cette histoire spécialement nécessaire, mais en tout cas, elle a bien été traitée. 

A côté de tout ça - je me rends compte que cet article est extrêmement long et plein d'images - l
a musique de Sassy Go Go est sympathique. Je l'avoue, elle ne m'a pas vraiment marquée, j'étais beaucoup trop obnubilée par les personnages. Quoiqu'entendre "Shooting Star", d'Han Byul me replonge dans les tréfonds de l'addiction - ah, ces chansons de fin d'épisodes qui nous disent "à la semaine prochaiiine"^^ 

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/carredivers.jpg
Conclusion...

Hana (Un). Ce drama était fabuleux.
Tul (Deux). Je veux un Ha Joon pour Noël.
Set (Trois). Je veux Kim Yeol, ses adorables fossettes, son sourire et son hilarante jalousie pour la vie ! <3

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/KimYeol1.jpg
Kim Yeol qui sourit <3

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/KimYeol2.jpgKim Yeol taquin

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/KimYeol3.jpgKim Yeol badass

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/KimYeol4.jpgKim Yeol ténébreux

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/KimYeol5.jpgJe veux être ce morceau de poulet <3 <3

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/KimYeol6.jpgKim Yeol mutin

http://asiandramas.cowblog.fr/images/10/KimYeol7.jpgKim Yeol débile (et amoureux) <3

 
~ Et vous, qu'est-ce que vous en avez pensé ? ~ 
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast